Les principaux labels de vêtement propres européen

Les labels de Fringue Propre en Europe

En Europe, les labels de vêtements propres ont une croissance très importante ces dernières années. Elles voulaient répondre aux souhaits des consommateurs, depuis ces dernières années le consommateur tend à en transformer en conso-acteur. Les consommateurs commencent à prendre conscience de leur pouvoir sur les grandes marques. Aujourd’hui, le poids de la consommation éthique est très faible en France. La loi Hamon du 31 juillet 2014 a redéfini la notion du commerce équitable.

La définition et cadre juridique du commerce équitable

 Définition du commerce équitable : Le Commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au sud de la planète. Les organisations du Commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engage activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. https://lc.cx/JWQ4

L’apport de la législation française à la définition du commerce équitable (la loi Hamon de 2014)

définition du commerce équitable inclut désormais aussi bien le commerce avec des pays en voie de développement qu’avec des pays développés.

http://www.economie.gouv.fr/nouvelle-definition-commerce-equitable-fixee-par-decret

Le commerce  équitable et les autres labels du secteur

  • Les vêtements socialement responsables

Label de Fair Wear Foundation , elle ne présente pas un label mais plutôt comme un logo.  C’est un label Néerlandaise. Elle pose les normes en cour de confection.

Les normes  sociales fondamentales basées sur les conventions de bases de l’OIT, complétées par l’autre norme essentielle

  • La liberté d’association
  • Droit aux négociations collectives
  • Interdiction du travail forcé
  • Prohibition du travail des enfants
  • Interdiction de discrimination
  • Droit à un salaire décent
  • Durée de travail raisonnable et conditions correctes de sécurité et d’hygiène
  • Contractualisation légale de la relation d’emploi.

Un contrôle interne effectué par les entreprises de vêtement participantes. Une vérification externe réalisée par des équipes formées par la FWF. Leur site  http://www.fairwear.org

  • Les vêtements écologiques et socialement responsables

Pour  intégrer ce label, il faut membre de  F.W.F,  pour les vêtements, elle indique plutôt que les vêtements en question sont  vendu par une entreprise suit fournit des efforts  pour augmenter la part de coton  biologique et de vêtements écologiques et socialement responsables dans son chiffre d’affaires. Elle  intervient lors de la phase de production de fibres brutes et confection, pas  la fabrication du textile.

Les critères  sont :

  • Une augmentation progressive de la proportion  de coton biologique
  • La participation  à la Fair Wear Foundation
  • Obtention de la certification SA8000

Son site  web : http://www.made-by.nl

  • Vêtement écologiques

Pour les vêtements, le label porte sur : la culture ou la production de fibres, le filage, le tissage ou le tricotage, tous les « processus humides » (lavage, encollage, désencollage, teinture etc..) et la confection. La fibre brute est cultivée biologiquement  selon les normes légales européennes.

  • La changement en fils et textile répond à certaines restrictions en matière d’utilisation de produit chimique.
  • L’évolution doit viser l’application  normes sociales minimales.

Les normes à respecter

  • La  liberté d’association
  • Interdiction du travail forcé
  • Age  minimum, 15 ans.
  • Salaire minimum nationale ou  sectoriel
  • Horaire de travail hebdomadaire  de maximum de 48 heures  et un maximum de 12 heures supplémentaire.
  • Les conditions
Quelques  exemples de label dans le secteur du textile.
  • Vêtements en fibres biologiques
  • Fringues sains
  • Vêtements qui répondent aux normes  européennes en matière de production et de consommation écologiques.
La valeur des différents labels dans le commerce éthique

Parfois les responsable de labels pensent  souvent c’est moi ou le chaos. D’où le twitte de Bernard de Galembert  représentant du label. Il pense  que …

twitte de défence d'un label
Label, qui est responsable ni le dirigeant du label, ni les entreprises

La seule façon de garder la confiance du consommateur, c’est de créer des labels fiables. Il faut veiller ce que les producteurs respectent leurs engagements. L’amour comme l’affaire, la chose, la plus importante  reste la confiance. Quand vous vous engagez auprès des consommateurs. Pourquoi un consommateur va dépenser 10 à 20% plus chers sur un produit qu’il n’est pas sûr qu’il réponde à ses valeurs.

Depuis quelques années, les labels écologiques et responsables ont poussé comme des petits pains. Beaucoup de ces labels  ne sont pas très  sérieux bien souvent, elles  n’ont pas les moyens de contrôler les entreprises. Ces labels représentent de plus à du vent. Elles n’ont aucune valeur, elles ne vont pas au bout d’une logique  écoresponsable. Dans un documentaire la chaîne France 5 a mis en lumière les limites d’un label comme FAIRTRADE.

Parfois on fait plus attention à l’environnement qu’à la santé des ouvriers dans les plantations. La dissociation des conditions de travails des ouvriers et le respect de la nature ne sont pas éthiquement responsables. La critique sur la taille des producteurs qui reçoivent le label n’est pas importante.

Je me pose plusieurs questions sur certains label.

Est-ce-que, un label proposant  éthique qui accorderait plus importance à la protection  de l’environnement non au respecte de l’humain est-elle viable à long terme ?

Est-ce que l’on peut protection la planète sans les femmes et les hommes ?

Si tu ne peux pas respecter tes semblables, alors comment peux-tu respecter la nature ?

Auteur: signatur du rédcteur chef du blog e-sgc.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *